0

Ils m’ont appelée Éva – Joan M. WOLF

image

image

Titre : Ils m’ont appelée Eva
Par Joan M. Wolf
Chez Pocket Jeunesse

11€50 – 223 pages

Résumé : Milada vit dans un petit village de Tchécoslovaquie. Elle avait huit ans quand a éclaté la Seconde Guerre mondiale, et quand les nazis ont envahi son pays. Trois ans plus tard, en ce printemps de 1942, les nazis sont toujours là ; et Milada vient de fêter ses onze ans. Une nuit, elle est réveillée par des ordres hurlés en allemand : des soldats nazis font irruption dans le village, et dans les maisons… Tous les habitants sont arrêtés. Séparée de ses parents, Milada, parce qu’elle est blonde aux yeux bleus, est sélectionnée par les nazis pour être envoyée dans un centre d’éducation où elle deviendra Eva, et où on lui apprendra à parler l’allemand et à devenir une bonne Allemande…

A la place de mon vrai nom, il y avait un blanc, comme le trou qu’on a dans la bouche après avoir perdu une dent. Longtemps dans le noir, j’ai cherché, cherché, essayant de retrouver comment on m’appelait avant. Avant le centre mais aucun nom ne m’est venu.

Lire la suite

Publicités
0

La Vie Extraordinaire des Gens Ordinaires – Fabrice COLIN

image

image

Titre : La Vie Extraordinaire des Gens Ordinaires
Par Fabrice Colin
Chez Flammarion

328 pages – 13€

Résumé : Lors d’une visite dans un hôpital, un auteur en quête d’une sorte de Rédemption se retrouve face à un homme bien étrange qu’il appelle le poète.
Cet homme lui remet un manuscrit qui n’en est pas vraiment un.
Un manuscrit réunissant une vingtaine de récits sur des hommes et des femmes du monde entier qu’il aurait rencontrés au fil de ses pérégrinations voulues, puisqu’il avait décidé de chercher des gens apparemment ordinaires qui avaient quelque chose d’extraordinaire à raconter. Comme le dit l’auteur, ces histoires sont probablement vraies.
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Ne posez pas de questions, m’a conseillé le poète tandis que je parcourais rapidement la première page. Coucher des mots sur le papier, je ne vous apprends rien, c’est les condamner au sommeil, voire à la mort. Si je pouvais revenir en arrière, il me semble que j’y réfléchirais à deux dois. Mais le mal est fait, non? Et je ne suis pas sûr, quoi qu’on en dise, qu’il existe une autre manière de procéder.

Lire la suite

2

Mon Père est Américain – Fred PARONUZZI

image
image

Titre : Mon Père est Américain
Par Fred Parounuzzi
Chez les Éditions Thierry Magnier

141 pages – 9€10

Résumé : Léo a bientôt 16 ans. Il vit avec sa mère, Claire, mais ne sait rien de son père, sinon qu’il est Américain et qu’il se prénomme Benjamin. Claire a connu Benjamin lors d’un séjour aux Etats-Unis; ils ont eu une brève liaison; puis Benjamin a disparu, ignorant que Claire était enceinte. Claire est rentrée en France, où Léo est né. Et voilà tout. C’est du moins ce que croit Léo, jusqu’au jour où il découvre que sa mère envoie régulièrement de l’argent aux Etats-Unis, à un certain Benjamin L. Carr. Léo va bientôt apprendre la vérité : son père est en prison.

Mon cher Léo,
S’il y a une chose que j’ai apprise, pendant toutes ces années ici, c’est à ne jamais montrer mes sentiments. Mieux : à les étouffer au maximum. Être sans pitié avec les autres ou soi-même, c’est une question de survie.
Cette règle, je me la suis fixée dès ma première minute dans cet enfer, mais elle s’est effondrée, plus fragile qu’un château de sable, quand j’ai tenu ta lettre entre mes mains.
Une partie de moi que je croyais morte – ou du moins anesthésiée – s’est réveillée, d’un seul coup. J’ai pleuré, un vrai gosse. Rien pu faire pour empêcher ça. Des sanglots à n’en plus finir. Cry Me a River, tu connais cette vieille chanson ?

Lire la suite