N’aie pas peur si je t’enlace – Fluvio ERVAS

image

image

N’aie pas peur si je t’enlace
Par Fluvio ERVAS
D’après l’histoire de Franco ANTONELLO et son fils Andréa
Chez les éditions Liana Levi.

19€ – 268 pages

Résumé : Un voyage de trente-huit mille kilomètres, qui commencera par la traversée des Etats-Unis en Harley Davidson. C’est cela que Franco Antonello souhaite pour le dix-huitième anniversaire de son fils, diagnostiqué autiste à l’âge de trois ans. Andrea est un ouragan imprévisible. Lorsqu’il marche, c’est sur la pointe des pieds. Les objets, il les aime rangés dans un ordre méticuleux. Quand il veut savoir qui il a en face de lui, il l’enlace afin de sentir ce que l’autre a dans le ventre et pour cette raison ses parents ont inscrit sur ses T-shirts : N’aie pas peur si je t’enlace. Pourtant ce voyage se fera, à travers les Etats-Unis et jusqu’en Amérique latine, mille fois plus inattendu que prévu. Sous le regard étonné et teinté d’humour du père, Andrea caressera les crocodiles, communiquera avec les chamans indiens, embrassera les jeunes filles et enseignera à son père à se laisser aller à la vie. Il fera de cette expérience une aventure épique, difficile et grisante, imprévisible et captivante. Comme lui, qui dit vouloir devenir, malgré tout, un terrien.

Et si Andréa pouvait avoir un enfant ? Il est beau, il est fort, il sourit tout le temps, il ne se braque jamais méchamment… Qui ne voudrait pas d’un tel mari ? ou d’un tel père ? Mois je l’aimerais, si j’étais son fils. Sil un jour il me fait part de ce désir, je voudrais avoir la sensibilité, la sagesse e la force de donner des ailes à son rêve. Ce serait là un voyage bien plus bouleversant que celui que nous sommes en train de vivre. Mais certains voyagent commencent bien avant le jour du départ. Parfois longtemps avant….

C’est un roman biographique, une sorte de mémoires, en faite. Fluvio ERVAS est la main qui a transposé sur le papier le road-trip d’un père et de son fils autiste de 17 ans, Franco et Andrea « Andy » ANTONELLO. Ils quittent leur Italie natale pour les États-Unis, louent une Harley et partent à la conquête du Rêve Américain. Puis ils décident de pousser plus loin leur voyage, au Mexique voir d’anciens amis par exemple.
Ce livre est très spécial, je pense qu’il ne peut pas plaire à tout le monde. Le narrateur mis en scène est Franco, le père. J’ai trouvé en lui un papa exemplaire. Oui, il a ses moments de doutes, comme – je suppose – tout parents, mais il fait tout pour avoir le bonheur de son enfant.
Il y a quelque chose de beau dans la relation entre ce père et ce fils. J’irais même jusqu’à dire quelque chose de pur. Andy a beau être différent, il est bien plus humain que certaines personnes de ce monde. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé une réflexion de ce livre qui rejoint mon propos. Elle dit affirme que si tous les Hommes de cette terre seraient autistes, les guerres et le malheur n’existeraient pas.
Alors, pourquoi n’ai-je pas mis une note plus rondelette si ce livre m’a autant transporté que je le dis ? Tout simplement par ce que j’ai eu beaucoup de mal avec l’écriture de Fluvio ERVAS. Ça m’a légèrement gâché ma lecture. Elle n’est pas fluide, les phrases sont tarabiscotées. Avec le mélange de discours indirecte, des pensées du narrateurs, les ellipses et les flashbacks, j’ai du relire plusieurs fois certains passages pour les comprendre ! Heureusement qu’une carte est présente au début du roman, surtout pour le voyage en Amérique du Sud !
Passé ce petit problème (je m’y suis seulement acclimaté au milieu du bouquin), j’ai tout de même bien apprécié ma lecture. C’est un livre qui m’a fait réfléchir sur la place des autistes dans nos sociétés occidentales. Dans d’autres pays, ils y sont vénérés et non cachés et stigmatisés comme chez nous ! Maintenant, je sais quels lieux visiter si j’ai un enfant autiste !

N’aie pas peur si je t’enlace est un roman que je conseille aux curieux. S’ils arrivent à passer outre l’étrange écriture de Fluvio Ervas, je suis persuadée qu’ils ne perdront pas leur temps !

3/5.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s