Rois du Monde, tome 1 : Même pas mort – Jean-Philippe JAWORSKI

Jean-Philippe-Jaworski-Même-pas-mort
Rois du AVT_Jean-Philippe-Jaworski_5332monde, tome 1 : Même pas mort
Par Jean-Philippe JAWORSKI
Adultes
Genre : Fantasy Historique
Chez Folio
Collection « SF« 
Imaginales – Roman francophone – 2014

460 pages – 8€

Résumé : Je m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.

Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.

Tu raconteras ma vie.
Tu descendras le cours des fleuves et tu franchiras les montagnes. Tu traverseras les forêts, tu vogueras sur les mers qui s’étendent à droite du monde. Tes pas te porteront dans les royaumes celtes, dans les tyrannies hellènes et les lucumonies rasennas. Partout, tu énonceras mon nom, tu célébreras mon lignage, mes voyages, mes exploits. Tu seras l’initiale de ma mémoire, un bâtisseur de ponts, un héraut sans armée et sans bataille. Tu ne peux me refuser cette faveur. Tu ne peux aller contre le cours de ma volonté.

Avouons-le, cette couverture est absolument magnifique. Le titre attire également la puce à l’oreille (cette phrase n’a aucun sens, mais vous avez compris). Je me suis donc plongée dans ma lecture sans réellement me pencher sur la quatrième de couverture de ce roman. Vive les achats compulsifs !

Jean-Philippe Jaworski a une écriture plutôt déstabilisante, alternant souvenirs, flash-back et flash-foward. Nous ne savons pas réellement où nous nous situons dans la narration. Cela ouvre une questionnement, mais le style de l’auteur est tellement prenant que ces questions passent en second plan dans notre tête. Sa plume est poétique, tendre. Il aime écrire et cela se ressent dans notre lecture. Oui, Jean-Philippe Jaworski a une prose terriblement dérangeante mais tellement belle !

Parlons maintenant du contenu de ce premier tome de la série des Rois du monde. De mon côté, c’est plutôt mitigé. Ce livre a quelque chose de grandiose, avec un univers extrêmement élaboré et visuel, mais malheureusement pas abordable pour tout le monde. En effet, notre histoire est battit sur un monde aux références historiques celtes. On y parle de peuple Biturige (« rois (riges) du monde (bitu) »  d’où le titre de cette trilogie!), de Dieux tels Epona ou Taurus. Lorsque nous sommes pas calé sur cette période – comme moi, nous sommes rapidement perdus dans le flot d’informations, pourtant toutes aussi intéressantes les unes que les autres. C’est pareil pour les prénoms : ils se ressemblent tous, construits sur le même modèle, avec les mêmes sonorités. Et comme ce sont des noms atypiques pour notre époque, il est encore plus difficile de les mémoriser ! Hormis cela, ces personnages sont chacun incroyablement bien construits : profonds, sans aucun manichéisme, ils ont tous un petit quelque chose qui les diffère. La seule petite chose que je regrette, c’est l’absence de Ségovèse, le petit frère de Bellovèse, notre narrateur. Comme c’est ce dernier qui raconte, il centre naturellement l’histoire sur sa personne. C’est plutôt compréhensif, mais je suis tout de même déçue, intriguée par ce personnage si lisse, si transparent. J’espère en avoir plus dans le prochain tome.

En bref, c’est un roman à lire, pour sa culture, son histoire, son Histoire, mais également (et surtout) pour la plume formidable de Jean-Philippe Jaworski. Foncez !

8/10

Publicités

5 réflexions sur “Rois du Monde, tome 1 : Même pas mort – Jean-Philippe JAWORSKI

  1. Malgré ta belle chronique, je ne suis pas certaine que ce livre risque de me plaire, je préfère passer mon tour

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s