Broken Dreams – Jamie LEIGH

image

Broken Dreams
Par Jamie LEIGH
Pour un publique adolescent ou jeune adulte
Genre : Contemporain, romance
Chez ST Éditions

302 pages – 21€94 (prix lulu.com)

Résumé : Pour fêter l’arrivée prochaine de leur bébé tant attendu, Théo Ryan et Lucas Leary sortent dîner avec leurs amis . En couple depuis quelques années déjà, ils vont enfin fonder une famille, leur famille. Mais la vie réserve toujours des surprises et peut basculer d’une seconde à l’autre. Et ce soir-là, Théo Ryan ne retrouvera plus la chaleur de son foyer, lâchement assassiné par un voyou pour de l’argent. La mort est-elle réellement la fin de tout ? L’amour ne peut-il pas transcender chaque chose, même la réalité telle qu’on la connaît ? L’esprit, l’essence de sentiments aussi forts subsistent au-delà de la chair. Théo trouvera le moyen de reconquérir son amant, de récupérer son coeur et de prendre sa place de père.

Mon film c’était lui, mon héros c’était lui. Je voulais profiter de chaque seconde que je passais à ces côtés, et bien que ce corps ne fût pas le mien, mon désir pour lui était inchangé

Broken Dreams, je l’ai lu dans le cadre d’un livre voyageur initié par cette très chère Plum, que je remercie encore chaudement pour cette découverte d’auteur. Jamie Leigh me fait encore de bien l’envie dans ces parutions, même si ce premier ouvrage m’a bien laisser mitigée.

Ce n’est pas à cause de son écriture, loin de là ! Celle-ci est très fluide, sans prise de tête. Les mots coulent sous note yeux, et il est d’ailleurs très facile de se perdre entre les pages. Lire qu’un petit chapitre fini par rimer avec lire entièrement le livre. L’écart est mince, avec Jamie Leigh ! Pourtant, cette écriture addictive va trop vite, beaucoup trop vide. Il n’y a que très peu de nomination de temps, le temps qui passe n’est que très peu explicite.
J’avais également un peu peur – comme avec toutes les maisons d’éditions underground de ce type – des dialogues. Je trouve que le font et la forme des dialogues montrent très bien d’autoédition d’un texte. Allez savoir pourquoi je pense ça. Pourtant, Broken Dreams est mon contre-exemple. En effet, ici, les dialogues sont très bien construits, remplissant à merveille leur fonction de dialogue. Dans une mise en forme irréprochable (bien que texte un peu trop grosse avec de gros interlignes), ils sont clairs, nets, concis, faisant avancer notre histoire. J’aime ça. Nous ne tournons pas en rond.

Mais il y a un mais. Un gros mais, même. Il s’agit du font de Broken Dreams. Son histoire. Pour résumé, le début est moue, le milieu tellement addictif et la fin bien trop en queue de poisson. Pas besoin de préciser que j’ai beaucoup été frustrée, je crois.
Les premiers de Broken Dreams posent très bien les bases, je l’accorde. Mais j’aurai préféré un peu plus de vitalité, dans cette mise en bouche. Quelque chose qui donne envie de poursuivre. Parce que, avouons le nous, s’il n’avait pas eu la question de l’hôte, j’aurai bassement abandonné ma lecture. Sauf qu’à un certain point, c’est plus vraiment possible. Parce que Théo est quand même bougrement attachant (malgré ces monologues intérieurs envers Lucas et sa fille qui m’ont agacé plus qu’autre chose) et Christopher bougrement curieux ! Et il y a cette histoire, avec le beau-père, qui titille les curiosités… Mais y’a toujours ce mais. Dans ce roman, Jamie Leigh c’est trop dispersée. Entre la romance, le fantastique, cette pseudo intrigue à suspense… Beaucoup de mini-intrigues sont abandonnées, laissées sans réponses ou encore finissant en cul de poule. Ce qui nous entraîne à la fin de notre ouvrage. Une fin trop rapide, une fin même un peu bâclée. Comme s’il avait une contrainte de pages ! J’aurai aimé que Broken Dreams continue,  que tout n’aille pas si vite, que tout ne soit pas aussi facile. Parce que, après réflexion, ce livre n’a aucun suspense. Nous savons dès le début comment ça allait se terminer. Ça, c’est triste.
C’est triste, un roman sans chamboulement.

Mais peut-être que je m’avance trop, peut-être que Jamie Leigh nous prépare un second tome.  En tout cas, j’ai été salement déçue, c’est pas un roman que je conseillerais vivement. Pourtant, je me vois bien retenter l’expérience avec un autre roman de l’auteur. À voir !
2.5/5

Publicités

5 réflexions sur “Broken Dreams – Jamie LEIGH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s