Stage Drive, tome 1 : Rock – Kylie SCOTT

kylie_10 Ro18761654ck
Par Kylie SCOTT
Adulte
Genre : Érotique
Chez JC Latès
Collection  »Emoi »

(12€50 – 299 pages)

Résumé : près une nuit bien arrosée à Las Vegas pour ses vingt et un ans, Evelyn se réveille avec un terrible mal de tête et un bel inconnu à côté d’elle, sans aucun souvenir de la veille. Lorsqu’elle se rend compte qu’elle a une bague au doigt et le prénom David tatoué sur la fesse, elle ne tarde pas à comprendre qu’ils se sont mariés durant la nuit… Et elle n’est pas au bout de ses surprises en découvrant des hordes de paparazzis devant chez elle : David est en fait le guitariste de Stage Dive. Mais peut-elle vraiment envisager une relation avec une rock star ?

-On a fait la cuillère ?
-Yep. Deuxième étape du processus de la thérapie de la mémoire : la position de la cuillère. Maintenant dors.
-Mais je me suis réveillée il y a tout juste une heure !
– Pas de bol. Je suis fatigué et je veux faire la cuillère. Avec toi. Tu me dois bien ça.

J’adore lire des romans qui portent sur la musique, qui ont pour personnages les membres d’un groupe. Le mieux, c’est le rock. C’est ici le cas, et c’est pourquoi je me suis penchée sur ce livre-là. Autant commencer la littérature érotique avec les choses que l’on apprécie, non ?

Kylie Scott écrit de façon plutôt scolaire, simple à lire, net et sans fioritures. Plutôt impersonnellement, en fait. Voyons le bons côtés des choses : les pages filent à une vitesse folle entre nos doigts. Le rythme est donc rapide, mais ralenti pour les scènes érotiques.
Nous stagnons, durant les ébats amoureux de David et Evie. Malheureusement, surtout dans ces scènes là, il y a énormément de répétitions. Beaucoup de « à lui », de « il » , l’auteur ne varie pas. Ça casse la dynamique de la scène ! Je lisais alors en biais, peu intéressée.

Comme je l’ai dit plus haut, ces passages sont bourrés de répétitions de mots, mais également d’actions. En effet, ces scènes arrivent à la suite, avec le même  »scénario ». Elles n’apportent rien à l’histoire, si ce n’est que montrer le virilité et la cassure de David, ainsi que le côté un peu cruche de notre Evie.
David. J’ai plutôt bien apprécié ce personnage complexe. Il peut se révéler très doux comme très violant, une sorte de bombe à retardement, peut être légèrement bipolaire. Dans l’histoire, Evie nous fait office de démineuse. C’est un couple assez mignon, mais je l’ai trouvé pas tellement crédible. Il reste des questions sans réponses, dont la plupart touche cette fameuse nuit de Las Vegas. Des points restent flous, ce qui me laissent une sensation d’inachevée. Hormis cet oubli, l’intrigue est plutôt bien préparée, même si nous connaissons tous le schéma de ce genre là.
Je suis également déçue par l’absence de la musique dans ce livre. Je m’étais imaginé une romance encadrée de rock. Et non ! Par contre, je suis totalement amoureuse des quelques lyrics, dans la langues de Shakespeare, que nous apercevons. Je tiens tout de même à déplorer l’absence de traductions. Je ne suis pas très douée en anglais, mais j’en ai compris la globalité. Qu’en est-il des cent-pour-cent francophones ?

Rock est une lecture loisir, possédant une romance bien cousue malgré quelques scènes érotiques longuettes. Je reste tout de même curieuse envers les autres livres compagnons de cette série.
3/5

Publicités

8 réflexions sur “Stage Drive, tome 1 : Rock – Kylie SCOTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s