Chronique du Tueur de Roi, Première journée : Le Nom du Vent – Patrick ROTHFUSS

3369-0904-vent

Chronique du Tueur de Roi, Première Journée : Lwpid-coeur-rouge.jpg.jpege Nom du Vent
Par Patrick ROTHFUSS
Adultes
Genre :
Chez Bragelonne

22€ – pages

Résumé :J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’oserait même évoquer. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe
Vous avez dû entendre parler de moi. 

Vers la fin de l’été, j’ai surpris une conversation qui m’a tiré de ma bienheureuse ignorance.Lorsqu’on est enfant , on pense rarement à l’avenir. C’est cette innocence qui nous autorise à nous amuser,plaisir refusé à la plupart des adultes. Le jour où l’on pense à l’avenir est celui où l’on abandonne l’enfance.

Oh mon dieu, quel pavé ! C’est la première pensée qui m’est venue lorsque j’ai tenu pour ka première fois Le Nom du Vent entre mes mains. Un peu moins de 800 pages, grand format, presque écrit en petit… Ça angoisse ! C’est en partie pourquoi ce mastodonte a traîné aussi longtemps dans ma pile à lire !

J’en viens même à regretter de ne pas l’avoir ouvert plus tôt : ce livre est tellement bien écrit ! Et c’est son premier roman, à Patrick Rothfuss ! Vous vous rendez compte ? Moi, j’ai un peu du mal. La maturité d’écriture de cet auteur me bluffe.
J’irai même jusqu’à le comparer à mon auteur fétiche : Robin Hobb. En effet, Patrick Rothfuss a cette même écriture, à la fois belle et poétique, à la fois tendre et douloureuse. J’ai été enchantée !

L’entré en matière du Nom du Vent m’a tout de même surprise, agréablement surprise. Je pensais lire un roman d’apprentissage, à l’instar des cycles de L’Assassin Royal. Et non, Patrick Rothfuss a su voler de ses propres ailes ! En effet, ici, nous suivons plus ou moins deux histoires en parallèle : celle de la jeunesse de Kvothe qui est elle même racontée par le Kvothe plus vieux, du présent. Malgré le léger flottement des premières pages, j’ai adoré être surprise ainsi ! Nous nous questionnons sur l’état actuel de Kvothe, car le récit de son passé ne laisse absolument rien présager de tels !
On se questionne tout en formulant des hypothèses. Les miennes obtenir toutes été
avortées dans l’oeuf, ce qui me fait réfléchir encore plus !
Les personnages sont merveilleusement bien construits, si complexes et si visuels ! Mention spéciale pour Bast, qui fait beaucoup fonctionner ma matière grise. J’adore sa psychologie, et mes cotés de fan-girls sont enchantés par la bromance subtile qu’il y à entre le narrateur et lui.
Quant à l’espèce de révélation et annonce en toute fin de roman… Je ne sais pas tellement quoi en penser, si ce n’est qu’un « Gn » mi choqué mi inquiet. J’ai tellement envie de comprendre, d’avoir la suite entre mes mains !

Faut-il lire Le Nom du Vent ? FONCER ! Le prix vous inquiète ? Passez outre. Le contenu vaut le détour, et plutôt deux fois qu’une ! Le seul défaut qui pourrait faire reculer les maniaques, c’est la fragilité du dos de ce roman. Plutôt paradoxale, vu le nombre de pages…

Publicités

7 réflexions sur “Chronique du Tueur de Roi, Première journée : Le Nom du Vent – Patrick ROTHFUSS

  1. Comment ne pas être charmée par une chronique pareille ? c’est sûr, je vais me commander ce livre très vite ! Merci pour ta chronique plus qu’attirante 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s